Un premier voyage en solo en Amérique du Sud

Cela faisait quelques temps que l’idée d’un périple en Amérique du Sud germait dans ma tête.

L’idée du voyage

J’ai la chance d’avoir un métier qui me permet de pouvoir profiter des vacances scolaires pour partir longtemps. Mais il n’est pas forcément facile de trouver une personne avec qui voyager et ayant les mêmes disponibilités. Alors vient l’idée d’un voyage en solo. Et pourquoi pas ? Peut être aussi pour me prouver que je serais capable de le faire.

Ensuite vient le moment où il faut concrétiser ce projet, l’achat du billet d’avion. Là les doutes s’installent. Vais -je y arriver ? Et si je ne rencontre personne ? Et s’il m’arrive quelque chose ? C’est là où j’ai fait l’erreur de taper sur Google « voyager seule en Amérique du Sud » et je suis tombée sur certains récits qui ne m’ont pas spécialement rassurée. Et puis, par hasard, j’ai vu une vidéo, qui expliquait que l’on basait toutes nos craintes sur 2% de la population mondiale qui pourrait vraiment, potentiellement, nous vouloir du mal. Alors que les autres 98% sont bienveillants. Cela a été comme un déclic pour moi et j’ai acheté mes billets d’avion. Arrivée au Pérou et retour de l’Argentine. C’était en décembre 2016, soit plus de 6 mois avant de partir. Vient alors l’annonce aux proches, les parents qui paniquent, les amis qui s’inquiètent et les autres qui encouragent. De toute façon les billets sont pris. La date du départ reste en tête durant des mois et l’itinéraire se précise progressivement.

L’organisation

J’ai l’habitude d’être une réelle freak de l’organisation du voyage. J’adore passer des heures sur internet, à glaner des infos sur les endroits que je vais visiter. C’est donc tout naturellement que j’ai réservé à l’avance mes deux premières semaines au Pérou : auberge, trek de 5 jours pour arriver au Machu Picchu et vol interne pour rejoindre la Bolivie. Puis j’ai décidé de m’arrêter là et de voir sur place pour le reste. Bien m’en a pris! Mon voyage n’a cessé d’évoluer sur place, notamment grâce aux différentes rencontres que j’ai pu faire mais aussi à cause de la réalité des transports. J’ai ainsi dû renoncer à l’idée d’aller passer quelques jours à San Pedro de Atacama au Chili. Je voulais en effet découvrir le désert d’Atacama. Cependant je me suis rendu compte que cela me ferait passer beaucoup trop de temps dans les transports pour finalement peu de jours sur place. De la Bolivie, je suis donc allée directement en Argentine.

Le plaisir du voyage solo !

J’ai finalement réussi à apprécier de voyager au jour le jour, en sélectionnant mes auberges de jeunesse la veille pour le lendemain, et en y allant sans forcément réserver. Une première pour moi ! J’ai également pu expérimenter le stop, avec Christelle, une française, rencontrée en Argentine, chose que je n’aurai jamais penser essayer durant mon voyage. Nous avons d’ailleurs rencontré une famille Argentine qui nous a proposé de nous héberger à coté de Cordoba, une ville plus au sud que je n’avais à la base pas prévu de visiter. Ils nous ont prêté la maison qu’ils ont l’habitude de louer pendant deux nuits. Nous ne pouvions refuser !

Être dans une ville et avoir la liberté de se demander : « Et si on prenait deux bus demain pour aller dans un autre lieu ? » ou « Et si on allait plutôt là ? » est plutôt agréable. Les différentes rencontres que j’ai pu faire durant mon voyage ont permis à mon itinéraire d’évoluer au fur et à mesure. Car ce qu’on m’avait dit est vrai, quand on voyage seul, on n’est jamais vraiment seul ! J’avais à la base prévu de réserver une auberge de jeunesse à Buenos Aires, où je restais 3 nuits à la fin de mon voyage. Mais ça c’était avant de rencontrer en haut du mirador de Purmamarca (dont je vous parlerai dans le futur article sur l’Argentine) , Nicolas, un argentin de Buenos Aires, en vadrouille dans le Nord-Ouest. Nous avons fait une randonnée ensemble et il m’a proposé de m’accueillir chez lui lors de mon séjour à Buenos Aires. Et me voilà donc à tester le Couchsurfing pour la première fois !

J’ai eu un réel coup de cœur pour les trois pays que j’ai pu découvrir en partie, de part la variété de leurs paysages, tous aussi magnifiques les uns que les autres. En Argentine, la gentillesse des Argentins m’a marquée ! En un mois et demi, bien sûr j’ai dû faire des choix. Ce voyage m’a justement donné envie de revenir, car il me reste de nombreux endroits à découvrir dans ces trois pays. Et puis désormais, je n’hésiterai plus à partir seule.

Article sur le Pérou en ligne ici.
Article sur la Bolivie ici.
Article sur l’Argentine ici.

Le voyage en quelques chiffres

* 41 jours
* 3 pays visités 

* 28 nuits en auberges de jeunesse
* 3 nuits en camping
* 5 nuits chez l’habitant
* 1 nuit dans un hôtel de sel
* 3 nuits dans des bus
* De nombreux kilomètres parcourus en bus 

* 5 vols internes
* 10 nouveaux tampons dans mon passeport (merci à la journée aux chutes d’Iguazu au Brésil et à ses 4 tampons !)


BUDGET 

· Vols : 1667€
– Paris – Sao Paulo-Lima-Arequipa et Buenos Aires-Sao Paulo-Paris : 1029€
– Cusco-La Paz : 69€
– La Paz-Sucre : 47€
– Cordoba-Salta : 129€
– Salta-Puerto Iguazu : 237€
– Puerto Iguazu-Buenos Aires : 156€ Ces deux derniers vols ont été réservés à l’avance.
· Hébergement : 234€
· Transports (bus, taxis) : 250€
· Nourriture/bars/restos : 509€
· Visites/excursions : 760€

Le mot de la fin : « Méga fière de ma copine ! » – Tiffany, 27 ans et 3 quart

S.

 

Publicités

Un commentaire sur « Un premier voyage en solo en Amérique du Sud »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s