Un long weekend belge

Après avoir lu un article dans un magazine, j’ai eu envie de découvrir la ville d’Anvers. Proposant un petit weekend belge à une amie, elle me dit avoir toujours eu envie d’aller à Gand. Hey mais Gand, c’est tout à côté de Bruges, allons y aussi !

Samedi 17 décembre, 7h du matin, notre bus part de Porte Maillot en direction d’Anvers. Nous arrivons 4h30 plus tard devant la magnifique gare de la ville, qui vaut d’ailleurs le détour. Un homme descend du bus en même temps que nous et je l’entends demander: « euh, on parle quelle langue ici ? ». Très renseigné ! Car oui, vous n’entendrez pas de français dans cette partie de la Belgique, mais du néerlandais.

Anvers est une ville où l’on s’imaginerait bien vivre.  Peuplée de petits cafés, de restaurants et de concepts store à la décoration et aux lumières attirantes, on a envie de rentrer partout. De nombreux magasins font également bars ou restaurants. Imaginez vous en plein shopping dans un magasin de chaussures: oh tiens j’ai une petite faim ! Nous sommes d’ailleurs rentrées dans un magasin de vêtements qui proposait un buffet: grignotages et boissons gratuites. Le centre ville abrite également une laverie / bar. Ou comment lier l’utile à l’agréable.

Une petite To Do list à Anvers ou Antwerp ( en anglais, le mot que j’ai galéré comme pas possible à prononcer !)

. Déguster un sandwich au falafel chez Falafel Tov, situé en plein centre ville. Le sandwich en main, il suffit de le remplir selon vos goûts en ajoutant sauces, légumes … Tout est bon et très frais. A accompagner de délicieuses frites. Il fallait bien se mettre doucement à la gastronomie locale ! Adresse : Hoogstraat 32

. Faire un tour chez Ivonne, un dépôt meubles qui vous fera regretter d’être venu en bus et non en voiture. Des vinyles, de la vaisselle, des parties d’anciens manèges, il y en a partout!  Adresse : Vlasmarkt 16

. Vous promener sur la grande place de la ville et dans toutes les petites rues du centre ville historique. En pleine période festive de décembre, les décorations sont nombreuses et un marché de Noël est installé sur la place Groenplaats.

. Aller découvrir les nombreuses et délicieuses bières belges au bar Papa Jos’. Le bar tout en bois, est très chaleureux. C’est un plaisir de pouvoir déguster une bière belge à un tarif beaucoup moins exorbitant que dans les bars parisiens. En effet, les bouteilles de 33cl sont ici à 3 ou 3,50 €.  Adresse : Blindestraat 39

. Bruncher au Bosbar, un café/bar/salle d’exposition bien sympa, qui propose un menu différent tous les dimanches. Nous avions le choix entre 7 plats, tous inspirés de la cuisine géorgienne. Grandes tablées dans un décor industriel, cuisine ouverte, le lieu est parfait pour un brunch dominical.  Adresse : Ankerrui 5

. Aller faire un tour au MOMU, le musée de la mode, seulement si l’exposition vous tente ! Je pensais que le musée avait une collection permanente mais il abrite seulement des expositions ponctuelles. J’avoue avoir été plutôt hermétique à celle sur Rik Wouters, un peintre belge ayant inspiré différents créateurs. Certaines pièces étaient jolies, mais j’ai surtout apprécié le hamac de coussins, qu’il était possible d’essayer… Sachez également qu’en Belgique il vous coûtera cher d’avoir plus de 26 ans… Dans tous les musées le billet moins de 27 ans est à 3€50 et le billet plein tarif est à 8€50. A bon entendeur, pour ce musée, aucune pièce d’identité ne nous a été demandé pour le tarif réduit (en même temps j’avais seulement 27 ans et 12 jours !).

. Faire un peu de shopping au magasin Scoop Store : des vêtements, des bijoux, des gadgets et même des vélos ! Adresse : Kloosterstr. 66

Je n’aurais pas de bon plan hébergement à vous proposer cette fois ci, car nous avons été logées chez une amie, qui fait ses études à Anvers, et qui aura également été un guide parfait en nous faisant découvrir tous ses bons plans !


Retour au départ, à la gare d’Anvers pour prendre le train en direction de Gand, où nous arrivons après un trajet d’une heure. La Gare St Pieters se trouve à une quinzaine de minutes en tram du centre ville. Nous descendons à la station Korenmarkt, et en prenons directement plein les yeux ! La ville est absolument magnifique de nuit, et les nombreux bâtiments historiques sont parfaitement illuminés. Nous traversons le pont St Michel et découvrons avec surprise notre auberge à jeunesse pour les deux nuits à venir, un magnifique bâtiment typique de la région. Nous posons rapidement nos affaires, pressées d’aller nous balader dans cette ville qui nous a déjà séduite.

Nous suivons les conseils du très sympathique employé de l’auberge et allons dîner chez ‘Tt Oud Clooster, un restaurant établi dans un ancien cloître. Un décor original, et surtout l’endroit parfait pour savourer une carbonnade, une spécialité belge, le tout dans des quantités gargantuesques ! Pensez à réserver, le restaurant était plein, même en ce dimanche soir et nous avons attendu un peu avant d’avoir une table. Adresse : Zwartezustersstraat 5. 

Petite promenade digestive pour découvrir les très beaux canaux illuminés de la ville.

Après avoir testé le bon et copieux petit déjeuner de l’auberge, nous reprenons le tram pour nous rendre à la gare St Pieters. De là, nous montons dans un train en direction de Bruges (25 minutes de trajet). Faites cependant attention, certains trains mettent beaucoup plus de temps que d’autres. Une fois à la gare de Bruges, il est très facile d’atteindre le centre ville à pied. Nous commençons par une visite du Béguinage, entouré de canaux, ancien lieu de vie des Béguines. Cette institution, crée au XIIème siècle accueillait des communautés de femmes, à la fois religieuses et laïques. Ce béguinage, classé au patrimoine mondial de l’UNESCO abrite une rangée de petites maisons blanches et une chapelle. Le lieu, quand il n’est pas envahi par les touristes, aspire au calme et à la sérénité.

Nous rejoignons le centre en passant par une petite rue commerçante bordée de chocolateries. La ville abrite de nombreuses églises, pour la plupart payantes. Nous avons donc fait le choix de nous promener et de nous imprégner du charme de la ville sans faire de visite. La place principale et ses très beaux bâtiments colorés valent le détour. Un marché de Noël et une patinoire y étaient installés.

Une jolie biscuiterie attire notre regard. Chez Juliette’s tout est fait maison. Nous repartons avec de la pâte de spéculoos à tartiner et des cookies aux spéculoos. Adresse: Wollestraat 31. 

De quoi ouvrir l’appétit ! Pour déjeuner nous avions repéré le restaurant Poules Moules. Les moules y étaient très bonnes, et les quantités copieuses. Bruges est une ville chère je le savais, et ce restaurant en fut un bon exemple. 26€50 pour des moules à la bière… Heureusement nous y avons très bien mangé ! Adresse : Simon Stevinplein 9.

Une fois restaurées, nous continuons notre découverte de la ville à pied, en longeant les canaux et en admirant les anciennes bâtisses. Grâce à la carte Use It, très bien faite, avec de nombreux conseils de locaux, nous découvrons rue Pottenmakersstraat, un « jardin secret ». Cette vieille bâtisse abandonnée a été reconvertie en petit jardin potager par les habitants de la rue. Ou comment redonner vie à des ruines. J’ai beaucoup aimé cette idée. Le panneau « Enter a your own risk » précise quand même que nous sommes dans une ruine, ce qui nécessite de prendre ses précautions.

Il est vraiment facile de découvrir cette ville à pied, en longeant les canaux qui finissent par nous amener à la jolie place de l’hôtel de ville.

Nous découvrons par hasard que cette place se situe juste à côté de Chez Albert, le spot parfait pour manger une gaufre! Il y a foule au 16  Breidelstraat, mais l’attente vaut le coup.

En une journée nous avons pu avoir un bon aperçu de la ville. Nous n’avons fait aucune visite de musées ou de monuments mais à vrai dire je me suis demandée ce que nous aurions pu faire de plus (à part nous goinfrer de gaufres) si nous étions restées un jour supplémentaire. Bruges est une jolie ville, ce constat est indéniable, mais elle est justement victime de son succès en se retrouvant envahie par les touristes que nous sommes tous. Loger à Gand, qui se situe à 25 minutes de train est une bonne alternative qui permet d’économiser également sur l’hébergement. J’ai de plus préféré Gand à sa voisine pourtant plus renommée, mais cela reste bien sûr très subjectif.


Il nous restait une soirée et une journée entière pour profiter de Gand. Nous ne nous lassons pas d’admirer la ville de nuit, ses canaux, ses somptueux bâtiments…

Nous allons d’abord savourer un verre de vin au coin du feu au bar Moris, situé sur la place principale. Un cadre très cosy, mais des serveurs peu aimables. En sortant, et attirée par une pancarte mentionnant « bièraubeurre », je traîne mon amie dans un vrai bar de geeks, le ComicSans. En tant que grande fan d’Harry Potter (vous l’aurez surement remarqué à la lecture de mon article sur Oxford), je me devais de goûter cette version de la fameuse boisson! Ici ce sera un mélange de bière – chantilly -sirop de caramel, ma foi plutôt bon. Adresse : Klein Turkije 8

Dernier petit déjeuner à l’auberge, où nous laissons nos sacs afin de profiter de notre dernière journée Belge, notre bus repartant à 19h00 le soir même. Promenade matinale  le long des canaux dans le centre historique puis dans le très beau quartier de Patershol, abritant de magnifiques maisons colorées.

Si vous avez le temps, en passant à l’office du tourisme, vous pourrez récupérer un plan de la ville se centrant sur les œuvres de Street Art : la Sorry Not Sorry Streeet Art Map.   . L’artiste Roa, originaire de Gand est notamment très présent sur les murs de la ville. Nous avons uniquement eu le temps de découvrir ses fresques de lapins. Il existe à Gand, une rue du Street art, la Werregarenstraatje, dont l’accès était malheureusement fermé lors de notre visite.

J’ai découvert le magasin Dille & Kamille en Belgique. Vous y trouverez tout pour la cuisine et la table. Bocaux, ustensiles, épices, couverts, c’est une véritable caverne d’Ali Baba. Vous pouvez également aller faire un tour sur leur site internet.

Nous avions repéré la veille la pizzeria Otomat qui nous avait fait de l’œil. Un décor style industriel comme je les aime, et surtout de très bonnes pizzas. Une pâte délicieuse et croquante à la levure de bière Duvel et une carte qui a l’originalité de conseiller pour chaque pizza une bière pour l’accompagner. La formule midi à 12€ propose une petite pizza ainsi qu’une salade, parfait si comme moi vous avez toujours du mal à terminer vos pizzas. En bref, une très bonne adresse, qui m’a conquise! Adresse : Kleine Vismarkt 3

En dessert, nous voulions goûter aux cuberdons, des douceurs, spécialités de la ville. Il vous faudra aller sur la place Groentenmarkt pour déguster ce bonbon traditionnel à la framboise. Deux marchands ambulants installés côte à côte se disputent le titre du meilleur cuberdon de la ville. Une compétition qui dure ! En 2011, suite à une querelle supplémentaire, le bourgmestre de la ville a décidé de suspendre leur licence de vente durant deux semaines! Je ne pourrais trancher, n’en n’ayant acheté qu’à l’un des deux. C’est bon mais très voir trop sucré.

Une fois rassasiées, nous voulions prendre un peu de hauteur pour admirer la ville. Il est en effet possible de monter au Beffroi pour accéder à une vie panoramique. Tarif: 8€50 J’ai pourtant tenté le « j’ai seulement 27 ans depuis deux semaines, cela n’a pas marché ! »

Direction ensuite le musée du Design. Une très bonne découverte ! L’exposition proposée était très sympa et j’ai bien aimé le contraste entre les salles d’une maison, ancienne et la modernité des meubles. Ayant fini l’exposition avant mon amie, je suis bien restée 20 minutes, affalée sur un canapé gigantesque, à écrire mon carnet de voyage. Adresse : Jan Breydelstraat 5 , 8€50 l’entrée.

A l’heure du goûter, nous ne pouvions quitter la ville sans être passées chez Max, l’institution pour déguster une gaufre à Gand. Le cadre, avec ses dorures et sa peinture vert pâle fait un peu vieillot. En ouvrant la carte, nous sommes d’abord surprises par les prix. 5€50 pour une simple gaufre au sucre, 9€ pour une au chocolat. Les fameux desserts arrivent, et là petite déception, une pâte un peu sèche, bonne mais loin d’être transcendante. J’aurais préféré la gaufre dégustée la veille à Bruges, Chez Albert. Adresse : Goudenleeuwplein 3

Une dernière promenade dans la ville, puis nous allons récupérer nos affaires à l’auberge. Notre bus de retour partait de la gare de Dampoort, se situant beaucoup plus au nord de la ville. Il n’est pas forcément facile de trouver le poteau signalant l’arrêt de bus, bien caché derrière un énorme parking à vélos.

Nous avons passé 2 nuits à l’auberge de jeunesse Uppelink. J’avais rarement vu un hostel aussi bien noté sur internet et je comprends désormais mieux pourquoi! Parfaitement située, un bâtiment magnifique, les chambres et les parties communes sont très bien agencées et propres. Le petit déjeuner compris dans le prix est bon et copieux. La salle commune est chaleureuse et abrite un petit bar parfait pour déguster une dernière bière belge avant d’aller se coucher. Le personnel est adorable et nous a été de très bon conseil. Prix des deux nuits pour une chambre de 2 : 64€ (par personne).

Une petite escapade belge très sympathique, avec un gros coup de cœur pour la belle ville de Gand, qui mérite vraiment le détour. Et en plus on mange et on boit bien en Belgique, ce qui est toujours important, vu mon engouement pour le tourisme culinaire…

img_0087

img_7900

BUDGET pour 4 jours

  • Transports: 71€ (L’aller retour Paris-Anvers puis Gand- Paris avec Flixbus nous a coûté 45€)
  • Hébergement: 64€
  • Visites: 19€
  • Bars/ restaurants/cafés: 154€
  • Souvenirs (culinaires): 33€

S.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s