Mexique – Cuaderno de viaje

Deux voyages, deux itinéraires différents mais un seul magnifique pays !

Le Mexique est pour le moment mon voyage coup de cœur. Nous avions choisi cette destination car une de mes meilleures amies est installée à Mexico depuis maintenant quelques années, ainsi qu’un un couple d’amis franco/mexicain.

Carnet de voyage de Tiff – 3 semaines en juin

MEXICO DF – OAXACA – PUERTO ESCONDIDO – SAN CRISTOBAL DE LAS CASAS – PALENQUE – TULUM – ISLA HOLBOX – MEXICO

Vous pouvez retrouver l’itinéraire de Soso en cliquant ICI.

∅ MEXICO DF

Juin 2014, c’est parti pour un Paris – Mexico à moins de 700 euros ! Nous avions choisi cette période car juste après commence la saison des pluies. Nous étions quasiment sûr d’avoir un temps parfait en ce début de juin. Je précise que c’était également la Coupe de Monde de Football  🙂

J’ai trouvé que Mexico DF était une ville pleine de vie et riche culturellement. Il est vrai que le centre ville est assez bondé mais d’autres quartiers sont très agréables à vivre comme celui de la Roma, un quartier jeune avec pas mal d’expatriés mais continuellement en mouvement. Des petits restaurants, boulangeries et commerces s’ouvrent régulièrement, agrandissant et modernisant l’offre du quartier. Nous avons adoré pouvoir manger des tacos végétarien faits à bord d’un foodtruck en pleine rue !

Il faut donc se balader encore et encore au quatre coins de Mexico city ! Nous avons fait un seul musée : le Musée National d’Anthropologie et je vous le conseille. Ce musée est extrêmement riche et vous permettra d’en apprendre beaucoup sur le Mexique et sa culture. Il y a également beaucoup de restes et de formidables reconstitutions.

∅ OAXACA

Quelques heures de bus et nous voila à Oaxaca, une étape incontournable. Cette ville était historiquement habitée par deux peuples : les Mixtèques et les Zapotèques. Nous avons ainsi passé une journée à découvrir cette ville coloniale, ses marchés, ses églises et ses musées, et dans un deuxième temps nous sommes partis en excursion découvrir les environs et leurs sites historiques.

Comme Soso, nous avons opté pour un tour organisé où nous étions 4 avec notre guide. D’habitude nous préférons nous débrouiller par nous même mais vu le peu de bus et l’état des routes si nous voulions louer une voiture, nous avons préféré cette option !

Nous sommes donc partis une journée pour faire :

  • El Arbol del Tule, un arbre ENORME âgé de plus de 2 000 ans !
  • Teotitlan del vallé, un village réputé pour son tissage à l’ancienne
  • Une fabrique de Mezcal, l’alcool mexicain par excellence
  • Mitla, la ville des morts, très différente des autres ruines mexicaines
  • Hierve el Agua, les cascades pétrifiées, magnifiques…

Les impressions de Soso, que je partage : ici.

Nous avons également réservé une journée pour aller à Monte Alban, le site le plus impressionnant de l’état de Oaxaca. Pyramides, bas reliefs, terrain de jeux de balles, tombes… l’endroit est riche, immense et incroyable.

∅ PUERTO ESCONDIDO

Notre premier coup de cœur du voyage, un petit coin de paradis situé au bord de l’océan pacifique. Une plage de sable fin, des palmiers, et un super coin pour venir surfer ! A la Punta, on rencontre beaucoup de surfeurs qui profitent de la buena onda du lieu et des conditions parfaites pour surfer. Ici tout paraît simple, on se sent hors du temps…

∴ A Puerto Escondido notre auberge de jeunesse nous avait été très fortement conseillée et nous ne l’avons pas regretté ! Buena Onda est un petit coin de paradis, on dort dans des cabañitas situées… directement sur la plage de Zicatela ! Ci-dessous l’entrée de l’hostel en venant de la plage. Chaque cabañas a son petit coin de verdure, sa table de jardin et ses hamacs. On a rencontré des voyageurs qui avait prévu de rester 2 nuits et qui étaient encore là 3 semaines après ! C’est monnaie courante à Puerto escondido 🙂

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Buena Onda

Ici le programme c’est baignade (faites attention car les courants sont quand même forts), détente, sieste, surf, bière au soleil, et poisson fraîchement péché. Pour prendre quelques cours de surf nous avons pris un taxi pour aller sur une crique superbe un peu plus loin où les vagues étaient (un peu) plus faciles pour les débutants.

∅ SAN CRISTOBAL DE LAS CASAS

Après la mer, les montagnes ! Direction une ambiance totalement différente. C’est ça que j’ai adoré au Mexique, tous les paysages sont à portée de main.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

∴ A San Cristobal, on nous avait recommandé Rossco Backpackers Hostel, une jolie auberge de jeunesse avec un grand jardin, à 5 min à pied de la place centrale. Grande cuisine très pratique pour se faire à manger avec les bons produits du marché ; par contre le petit déjeuner est inclus mais pas incroyable. Il y a également une laverie, idéale pour récupérer tout son linge lavé et repassé en une après midi, mais un petit peu plus cher que les blanchisseries du centre ville. Pas mal de conseils à l’accueil et c’est grâce à eux que nous avons organisé nos excursions entre San Cristobal et Palenque.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Rossco Backpackers Hostel

Nous avons consacré une journée pour faire une excursion à San Juan Chamula, un petit village indigène traditionnel totalement mystique (accessible en mini-bus – 30 min). Et coup de chance nous y sommes allés pile le jour de la San Juan ! Autant vous dire que toute la petite ville était en ébullition et que nous avons mis un bout de temps à comprendre ce qui causait toute cette agitation !

Il faut dire que ce petit village a déjà tout pour nous étonner, les hommes ont tous la même tenue d’un autre temps, de même pour les femmes, ces indigènes Tzotziles pratiquent en majorité la religion chamanique traditionnelle. L’église de la ville est une belle représentation de ces pratiques qui sont couplées au catholicisme : le sol est recouvert d’aiguilles de pin, des bougies sont allumées dans tous les coins, des statuettes de saints sont disposées le long des murs côtoyant des… bouteilles de coca ! En effet le coca cola est considéré comme sacré ! L’atmosphère est assez étrange et c’est ici que nous avons pu alors assister à l’incroyable procession de la Saint Jean. Nous avons pu rencontrer le prêtre en charge de toute cette organisation (il aime bien les français) mais par contre j’ai failli me faire enlever mon appareil photo alors que j’essayai de capturer discrètement ce moment si particulier.

10568893_10152328995972219_5648427864567683428_n

De retour au centre ville de San Cristobal, nous avons passé une journée entière à nous promener, la ville est très agréable et il y a plein d’endroits à découvrir : petites ruelles pavées, marchés, plusieurs musées (celui de l’Ambre est très instructif !), bars à vin, et tout plein de restaurants…

 ∅ PALENQUE

Nous avons quitté San Cristobal de la Casas pour Palenque tôt le matin. Nous avons décidé de passer par un organisme afin de faire quelques stops sur la route entre les deux villes. Une sorte d’excursion combinée à notre trajet, très pratique et plutôt économique ! C’est parti pour un trajet d’environ 5h de mini van avec arrêt sur les sites d’Agua Azul et Mizol Ha.

Le pire trajet de toute ma vie ! La route de montagne est affreuse, le mini van va très vite, il y a des tournants partout et des tope (des dos d’âne) absolument tout le temps. Plusieurs des passagers ont été malades, bref nous étions ravis d’arriver sur le site d’Agua Azul !

Les cascades principales du site sont assez impressionnantes, la photos ne leur rendent pas hommage mais c’est très beau. Un passeur permet de vous emmener de l’autre côté pour aller faire une balade dans la forêt et voir une multitude d’autres cascades ! On peut également se baigner à certains endroits.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Nous repartons, direction Mizol Ha. Une très haute cascade ! On peut également passer derrière (gros risque d’éclaboussures) et visiter une grotte.

Les excursions valent le coup, les endroits sont très beaux et c’était plutôt agréable de faire la route en plusieurs étapes. Après une dernière petite demie-heure de trajet nous voila à Palenque.

∴ Il n’y a aucun intérêt à dormir dans la ville même de Palenque, le mieux est de dormir à « El Panchan », un endroit en plein milieu de la jungle mais juste à côté du site archéologique. Cela vaut vraiment le coup ! Nous avions choisi les cabanas de Margarita & Ed, très sympa, moustiquaires aux portes et fenêtres (indispensables), un peu rustique mais bon nous sommes dans la jungle  🙂

Le programme du jour suivant est tout trouvé : visite des magnifiques ruines de Palenque. Ces ruines sont impressionnantes et situées en plein milieu de la jungle. L’ambiance est très particulière.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

∅ TULUM

Après la jungle, direction le bord de mer ! Tulum est une petite ville très touristique, avec un centre ville sans grand intérêt en soi, mais ses plages de sable blanc sont paradisiaques, ses ruines uniques et c’est un super point de base pour faire des excursions à la journée.

Notre posada (voir paragraphe  un peu plus bas) était idéalement placée pour tout visiter à vélo. Nous avons ainsi été voir les ruines de Tulum, les seules au Mexique situées vraiment au bord de la mer. Le site est assez petit, et les varans se promènent sous le soleil.

Nous avons pris également les vélos pour allez visiter plusieurs Cenotes, ces gouffres formés par l’effondrement de la roche sont remplis d’eau douce et souvent superbes. La région du Yucatan en est remplie !

Pour le peuple Maya les Cenotes étaient des endroits sacrés et des lieux de culte.

El Gran Cenote nous a beaucoup plu, cet immense cenote est un endroit très apaisant où l’on peut se baigner, faire du snorkeling et même de la plongée. Il y a des poissons et des petites tortues qui barbotent !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

En voulant prendre une photo, j’ai failli m’asseoir … sur cet iguane ! Beau camouflage dude  🙂

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Nous avons également consacré une journée pour aller à Akumal afin de voir nos amies les tortues ! Nous avons ainsi attrapé un taxi colectivo avec l’aide de notre hôte (moins cher que le taxi). L’endroit est superbe mais comme c’est un site protégé, il est obligatoire de passer par une mini formation et ensuite on vous incite très très fortement à louer tout masque-tuba-palmes ainsi qu’un guide pour aller voir les tortues. Pas besoin ! Amenez votre propre équipement, laissez vos affaires à la consigne de la plage, repérez les groupes de plongeurs car vous y trouverez les tortues et partez nager ! Il y a aussi de superbes poissons.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
AKUMAL

∴ A Tulum, nous n’avons pas choisi un hôtel donnant sur la plage (plus pratique mais trop cher pour notre budget déjà bien entamé) mais une auberge de jeunesse située sur la grande route juste derrière. A première vue ça ne fait pas rêver mais en fait toutes les chambres sont situées dans les arbres un peu plus loin et on n’est  pas dérangé par le bruit. Les gros + de la posada Los Mapaches : le petit déjeuner absolument excellent de notre hôte et l’emprunt gratuit de vélos pour se balader ! En effet grâce à ces vélos vous économiserez facilement 70 pesos de taxi à chaque fois que vous voulez bouger. Les chambres et la salle de bain commune sont très propres.

Attention : nous avons malheureusement été imprudents (alors que nous sommes plutôt bien rodés de ce côté là) , et en allant nous baigner sur la plage en face, nous avons laissé nos affaires sans surveillance… évidemment en 5 minutes il ne restait plus rien de nos paréos, lunettes de soleil et vêtements. Faites attention, ne vous laissez pas distraire par la magie du lieu…

∅ ISLA HOLBOX

Nous n’aurions jamais été là bas si mon amie ne nous avait pas conseillé d’y aller absolument ! En effet cette île est encore une des rares a ne pas être complètement envahie par les touristes, et garde encore une certaine authenticité rafraîchissante.

Le X se prononce CH comme dans la plupart des noms mayas                                           Isla Holbox : se prononce Isla HolboCH

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

∴ Nous avions une super auberge de jeunesse, peut être une des meilleures de ce voyage, son nom : La Tribu. Un endroit super convivial, avec un jardin, une grande cuisine, et un coin plein de hamacs. Nous y avons fait de supers rencontres !

L’ambiance de Isla Holbox est totalement hippie, les rues sont en sables, l’ambiance est calme et détente, on s’y sent bien. Petite précision : c’est minuscule, pas besoin de prendre un taxi pour rejoindre votre auberge ! L’excursion principale de cette île à cette période de l’année ce sont les Tiburones Ballena ou encore, les Requins Baleines ! Ces requins sont énormes, ce sont les plus gros poissons du monde et peuvent atteindre 20 mètres de long !

Nous sommes donc partis une journée en mer, au programme :

  • Nage avec les requins baleines : le clou de la journée évidemment, une fois arrivés dans la zone nous avons tourné pendant une bonne demie heure avant de repérer un groupe de requins baleines. Ensuite le guide nous invite deux par deux à venir dans l’eau avec lui, et… magie ! Les tiburones ballena sont juste en dessous de vous à la limite de l’eau et ils sont énoooormes ! C’est magnifique. On peut les suivre quelques instants pour les observer, sans les toucher bien sûr. Bien sûr il n’ont pas de dents , comme… les baleines  🙂 Malheureusement suite à une carte mémoire qui a pris l’eau nous avons perdu toutes nos photos sous l’eau…
  • Pêche en pleine mer : pour nous remettre de nos émotions, les guides nous fournissent des fils de pêche, un hameçon et un appât pour pêcher notre déjeuner ! Cette méthode à l’apparence rudimentaire à porté rapidement ses fruits.
  • Ceviche sur le bateau : résultat de notre pêche fructueuse ! Toujours en pleine mer, les guides nous ont préparé un délicieux ceviche maison (du poisson cru cuit grâce à du citron accompagné d’oignons, de tomates et de coriandre).
  • Arrêt sur des bancs de sables magnifiques pour manger, se reposer un peu et faire des photos.
  • Avant de retourner à Isla Holbox nous sommes passés faire un coucou de loin aux flamands rose. Ils sont tranquilles sur leur îles, il est interdit de débarquer pour aller les voir.

En résumé, une excursion in-con-tour-nable !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Vous pouvez ensuite passer des jours à Isla Holbox à chiller, profiter de la plage, de l’ambiance, et également des petits restaurants de plage où vous pouvez manger de délicieux poissons grillés les pieds dans le sable, midi et soir. Vous pouvez choisir votre poisson avant, c’est génial !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Notre voyage a ensuite pris fin, un vol interne au départ de Cancùn nous a permis de rejoindre la capitale pour reprendre notre avion.

BILAN

Au risque de me répéter, c’est certainement le pays que j’ai préféré de tous les longs voyages que j’ai pu faire pour le moment ! Les paysages sont extrêmement diversifiés, l’histoire des peuples est absolument passionnante, les sites sont grandioses, les gens gentils, la culture est très riche, la cuisine est bonne, bref on ne se lasse pas du Mexique et on y retourne.

T.

Publicités

Un commentaire sur « Mexique – Cuaderno de viaje »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s